Maroua Infos REN

Bienvenue sur mon blog Le travail est la source de toute vertu.

  • Accueil
  • > Libreville : Un Camerounais retrouvé mort dans sa chambre

28 février, 2011

Libreville : Un Camerounais retrouvé mort dans sa chambre

Classé dans : — marouainforen @ 12:27

Le corps de Méfiré Alyou a été retrouvé en état de putréfaction avancé.

L’ambiance était morne en cette matinée du jeudi 17 janvier dans le quartier dit « Fin goudron Nzeng-Ayong » dans le cinquième arrondissement de Libreville, la capitale gabonaise. Et pour cause : le corps d’un jeune enseignant camerounais retrouvé dans sa chambre en état de putréfaction avancé.En effet, le nommé MEFIRE Alyou, 38 ans était rentré tard deux jours avant, sans certainement subodorer que le sommeil qu’il méritait après une journée de travail rude devait être éternel. C’est deux jours après qu’un de ses coreligionnaires musulmans, qui s’était inquiété de ses absences à la prière, ayant constaté que sa porte était restée fermée, la défonça pour découvrit l’horreur ; par des cris stridents, il ameutait tout le quartier. De quoi est mort ce jeune compatriote ? Telle est la question qui taraude les esprits. Des témoignages concordants recueillis dans la concession où il vivait attestent qu’il ne présentait aucun signe de morbidité. Dans l’établissement scolaire où il exerçait, les avis convergent sur son bel état de santé. D’ailleurs, le rapport du médecin légiste, vague et imprécis, qui argue d’une simple mort naturelle en ajoute à la confusion et à la consternation. Plusieurs personnes estiment qu’il serait mort d’overdose d’un médicament contre le mal de nerfs dont le flacon a été retrouvé dans la chambre.
Un décès qui a profondément éprouvé le collectif des enseignants camerounais. Le jeune Mefire, titulaire d’une maîtrise en sciences physiques, a débarqué en 2008 au Gabon avec dans sa besace plein de rêves de bonheur avortés. Il avait, comme de nombreux jeunes ambitieux, délaissé un emploi mal rémunéré à la MIPO-MALO. Il exerçait au Lycée privé Paul NYONDA dans l’attente imminente d’une intégration à la Fonction publique gabonaise. La mort subite ne lui en a pas laissé le temps.


Alain Georges BANASSOUBEK, à Libreville

3 réponses à “Libreville : Un Camerounais retrouvé mort dans sa chambre”

  1. zlowtech tricheur dit :

    Ce n’est pas la première fois qu’il se sert d’un montage pour essayer de faire parler de son fameux navigateur… suffit de lire les articles de son blog pour s’en rendre compte.

  2. zlowtech escroc dit :

    Ils possèdent plusieurs digg like aux noms évocateurs « Drigg », « Scoupeo » ect… Ainsi que plusieurs plateformes de jeux bidons telles que « strategie militaire » ou « town grow »…

  3. zlowtech dit :

    Bref, encore un spammeur… Ca serait passé inaperçu de mon côté s’il n’avait pas bidouillé mes commentaires sur son blog.

Laisser un commentaire

 

Culture Choc |
akdv |
Justice et liberté |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Chez PattCarbo
| Connaissez-vous vos droits ?
| wintershead